Le pluriel interne de l’article indéfini en français médiéval

Éclairée par des considérations théoriques et appuyée sur un vaste corpus complétant largement celui de Brian Woledge 1956 et allant jusqu’au 16e siècle, l’étude propose un classement scalaire de ce pluriel « singulier », de la paire à l’ensemble d’une espèce de X, en perspective romane. Elle est engrangée dans les matériaux préparatoires à une nouvelle édition de la Grammaire Nouvelle de l’Ancien Français.

Retrouvez l’ensemble du texte ici.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.